Psycho

7 erreurs d’éducation qui freinent le potentiel de vos enfants

7 erreurs d’éducation qui freinent le potentiel de vos enfants

L’échec social de nombreux enfants est la conséquence de l’éducation que ces derniers ont reçue depuis leur bas âge. En effet, plusieurs parents commettent inconsciemment des erreurs éducatives qui rendent leurs enfants vulnérables ou qui réduisent leurs opportunités de réussir sur le plan social et professionnel.

Voici la synthèse des erreurs éducatives qui compromettent les chances de réussite de vos enfants.

1- Empêcher vos enfants de prendre des risques

Vous devrez laisser l’opportunité à vos enfants d’apprendre par expérience. Ne les empêchez pas de faire des tests, des explorations, des jeux à l’extérieur, à faire seul les choses…

Il est évident que le monde est plein de dangers et que chaque parent a l’obligation de protéger ses enfants de ces multiples dangers. Mais, nous avons aussi l’obligation de laisser les enfants grandir. Alors, nous devons apprendre à les « laisser tomber » pour qu’ils se relèvent eux-mêmes.

Notons que si ces enfants ne vivent pas certaines expériences, ils seront contraints de développer des phobies à leur maturité. Par ailleurs, l’élimination continuelle des risques dans la vie de vos enfants pourrait rendre ces derniers arrogants et insolents. La solution est que les parents doivent apprendre à faire confiance et lâcher-prise même si cela s’avère très difficile.

2- Venir trop vite en aide aux enfants

Les parents doivent éviter de toujours se substituer à son enfant pour une tâche que ce dernier peut presque mener à bien. Ces comportements n’aident pas vos enfants. Au contraire, vous les empêchez de grandir et de devenir autonomes. De plus, il est normal de laisser vos enfants réparer leurs propres erreurs eux-mêmes.

Il est bon de savoir que lorsqu’un parent entoure son enfant de « soins » excessifs, il empêche ce dernier de rechercher des solutions par ses propres moyens en cas de situations difficiles. Pour éviter cette erreur qui empêche vos enfants d’affronter la vie, vous devriez régulièrement leur confier des tâches, les aider à mieux réfléchir avec vos propositions de choix…

3- Les récompenses excessives

Récompenser l’enfant pour ses efforts est une motivation incontestable. Cependant, l’excès de récompenses et de louanges conduit vos enfants à demeurer dépendants du regard extérieur. Cela les empêche de développer une motivation intrinsèque. Ainsi, l’enfant est déconnecté de sa propre valeur réelle puisque son action satisfait les envies de son entourage et non les siennes.

Ce comportement des parents conduit l’enfant à réaliser au fil du temps qu’il est extraordinaire uniquement pour papa et maman, mais pas pour les autres. Sachez que l’enfant qu’on élève dans cette condition se penche à la tricherie, à l’exagération, aux mensonges afin d’éluder une vérité gênante.

Pour éviter cette situation, les parents doivent apprendre à concentrer leur attention et leur communication sur l’action de l’enfant et non la personne elle-même. Ils doivent aussi utiliser « je » pour exprimer ce qu’ils ressentent.

4- Éviter de raconter ses propres erreurs du passé

Pourquoi craindre de raconter ses erreurs du passé aux enfants? Tout le monde a des faiblesses et commet des erreurs. En effet, ces erreurs nous permettent d’apprendre puisque la vie est une expérience continuelle. Comme on le dit couramment : « on apprend tous les jours ».

Les parents doivent comprendre que leurs échecs et erreurs racontés aux enfants resserrent les liens et concourent à l’instruction des enfants. Cela permet aux enfants de mieux se préparer pour affronter des situations désagréables de la vie.

Alors, le remède à ce problème est que les parents doivent un peu laisser de côté le mot « perfection » et raconter sans réserve leurs erreurs et ce qu’ils ont appris de ces dernières.

5- Non-application de ce que l’on dit

Les parents doivent savoir qu’ils sont des modèles pour leurs enfants. Pour cela, ils doivent vivre le style de vie qu’ils souhaiteraient pour ces derniers. Sachant que vous êtes le leader de la famille c’est-à-dire l’exemple à suivre par les enfants, vous montrez l’exemple du respect des normes de coexistence et de comportement.

Comme mesure de solution, nous devrions premièrement nous rassurer d’appliquer exactement ce que nous prônons. Deuxièmement, évitons des automatismes…

6- Se priver d’exprimer ses émotions

Nous devrons comprendre que nos enfants n’ont pas l’obligation de nous aimer à tout moment de leur existence. Ils sont appelés à surmonter de nombreux obstacles, si nous les gâtons un peu trop, ils n’y parviendront jamais.

Nous devrons apprendre à leur dit « non » ou « pas maintenant » afin qu’ils multiplient des efforts pour obtenir ce dont il a besoin. De nombreux parents pensent qu’il n’est pas bon de récompenser un enfant et délaisser les autres, ils ignorent que cela leur empêche à inculper chez l’enfant que la récompense est le fruit des bonnes actions et des efforts fournis.

Les parents doivent alors éviter de taire leurs émotions, car elles font partie d’eux et symbolisent leurs besoins.

7- La confusion entre l’intellect et la maturité

De nombreux parents se trompent sur l’intellect en le considérant comme mesure de maturité. Alors, éviter de penser que votre enfant a du talent en tout puisque l’âge magique de la maturité n’existe pas.

Au contraire, nous devrons observer les autres enfants de même âge que les nôtres et si vous constatez que votre enfant est plus autonome, il est évident que vous soyez la (bonne) cause. La vie est plus pratique lorsqu’on fait confiance à son cerveau. Nous ne devrons pas cesser de dire aux enfants que le cerveau évolue de façon étonnante.

Cette courte vidéo démontrant comment vos enfants apprennent de vos exemples vaut mille mots

Partagez-nous vos astuces d’éducation en commentant l’article.

Cliquer pour commenter

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top